EROWA 5 axes

Quinze mois pour rebondir

Dans le contexte difficile du secteur mouliste, l’atelier SOFAMI de Lamure-sur-Azergues (Rhône) avait su trouver sa voie dans la construction de moules très techniques tels que le bouchonnage avec casquette, l’injection rapide de pièces avec des parois fines. Mais la rentabilité opérationnelle posait de vrais soucis… jusqu’à l’arrivée en juin 2014 d’un centre UGV 5 axes équipé d’un robot EROWA « DYNAMIC ».

C’est un défi commercial et industriel que Jean-Pierre LACROIX, le P.D.G du groupe MORA (350 personnes) a lancé, fin 2012, à Serge LÉON, directeur de SOFAMI, pour relever cette entreprise dont le savoir-faire dans le moule technique constitue un atout majeur sur les marchés de l’injection pour l’automobile, l’électrotechnique, la cosmétique et le médical.

S’il n’existe plus d’eldorado pour l’industrie, le défi de la longévité d’une entreprise est bien dans sa capacité à se renouveler. C’est précisément ce qui a conduit Serge LÉON à se projeter sur une approche revisitée du métier de SOFAMI : gagner en efficacité opérationnelle (rentabilité) et produire « sans retouche » dans le cadre d’une industrialisation axée sur la qualité et la traçabilité, à l’instar du secteur aéronautique.

Soigner les bases pour construire un projet ambitieux.

Comme dans la plupart des ateliers moulistes, l’utilisation des palettes pièces EROWA offre une base solide de standardisation et de traçabilité indispensables dans le cadre d’une production multi-process complexe. Elle favorisera la rationalisation et la standardisation des procédures et des programmes d’usinage, première étape d’évolution pour SOFAMI. Il s’agit d’un appui majeur pour le dirigeant dans sa décision d’acquérir un centre UGV 5 axes robotisé par EROWA, associé à un centre de mesure 3 D pour la certification du contrôle et sa traçabilité. Avec la même équipe en production et au delà des gains liés à un usinage 5 axes sans reprise, la capacité de l’atelier fraisage progresse de 8 500 h/an en 2012 pour atteindre 14 000 heures en 2015 (années de référence : avant-après) !

Après la phase de réflexion et de concertation, le directeur met en place sa phase d’investissement fin 2013 en partenariat avec RÖDERS et EROWA. Il s’agit bien d’un partenariat car techniquement et financièrement, il fallait trouver des solutions où chacun doit apporter sa contribution et faire que le projet collectif soit supérieur aux gains offerts individuellement. Le 2 juin 2014, trois mois après le feu vert de financement, le centre 5 axes et le robot Dynamic EROWA entrèrent de concert dans l’atelier. Après une réception de la cellule automatisée validée le 13 juin, la production effective de jour a débuté dès le lundi 16 juin.

L’accompagnement avec la formation sur place des opérateurs est un paramètre évident pour la réussite de ce défi. Le changement d’organisation (standardisation procédures, contrôle et traçabilité), la prise en main des nouveaux équipements, chaque difficulté surmontée ensemble devient une expérience. La passion pour la technique partagée par les équipementiers et utilisateurs, ainsi que les bénéfices d’une production qui impacte l’ensemble du processus de fabrication du moule sont les moteurs d’une rapide intégration au sein de l’atelier. En juillet, la production de nuit et en week-end se met en place.

Pari réussi en interne et avec les clients.

Alliant une bonne synchronisation de l’approche commerciale et du changement opéré au niveau d’une organisation de production véritablement renouvelée grâce au concept de production Lean EROWA FMC (standardisation des procédures, automatisation et traçabilité), SOFAMI a déjà relevé le défi lancé par son actionnaire. Un gestionnaire qui se fie aux résultats et au réalisme des projets. Avec le robot EROWA, 2 Standards de palettes permettent la réalisation d’une grande diversité et taille de pièces.

EQUIP’PROD n N° 62A février 2015

© 2024 Sofami, tous droits réservés - Mentions légales et données personnelles